Le rôle de l’Enseignant APAS, distinctions entre kinésithérapeute, ergothérapeute et psychomotricien

Le kiné :

C’est un professionnel de santé diplômé d’État avec un niveau master et un grade licence (Arrêté du 2 mai 2017 du JO n°0109). Ses champs d’action sont la promotion de la santé, la prévention, l’éducation et la rééducation (Article L. 4321-1 du CSP). En conséquence, il analyse les troubles du mouvement ou de la motricité du patient, ses déficiences ou l’altération de ses capacités fonctionnelles via un BDK (Article R. 4321-2 du CSP). Pour mettre en œuvre ses objectifs thérapeutiques, le kiné utilise au choix des techniques actives ou passives (Article R. 4321-4 du CSP). Il a notamment le droit de toucher/mobiliser le patient. 

L’enseignant APA-S :

C’est quant à lui un professionnel de l’activité physique de niveau master et de grade licence, master ou doctorat (Barbin, et al., 2016). Il fait lui aussi la promotion de la santé, de la prévention, de l’éducation (Fiche RNCP n°24540). Cependant, il fait de la réadaptation et de la réinsertion sociale. Pour cela, il s’exerce à quantifier le niveau d’activité physique hebdomadaire et à évaluer les capacités physiques globales de la personne pour ensuite réaliser un programme d’APA (Barbin, et al., 2016). L’exécution de son plan d’intervention passe par des techniques actives, de l’APA essentiellement. 

L’ergothérapeute :

L’ergothérapeute est un professionnel de santé, rééducateur, diplômé d’état, de grade licence (décret n° 2012-907) qui fonde sa pratique sur le lien entre l’activité humaine et la santé. Son objectif est de maintenir, restaurer et permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. Il prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. Ce professionnel est donc un intermédiaire entre les besoins d’adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société.

Le psychomotricien :

Le psychomotricien est un professionnel de santé, rééducateur, diplômé d’état, de grade licence, qui accompagne les personnes, souffrant de difficultés psychologiques s’exprimant par le corps, en agissant sur leurs fonctions psychomotrices grâce à des médiations corporelles. Ce spécialiste évalue les capacités psychomotrices et recherche l’origine des difficultés. Il contribue ainsi à la réhabilitation et à la réinsertion psychosociale de la personne et l’accompagne, ainsi que son entourage, autour d’un projet thérapeutique. Chaque séance vise à réconcilier la personne âgée avec son corps afin trouver ou retrouver un équilibre psychocorporel.

Ces professionnels poursuivent un même but, le renforcement ou le maintien des capacités fonctionnelles des individus mais avec des moyens différents.